Conseils pour bien financer vos travaux de rénovation

Vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation dans votre maison ? C’est un projet qui peut faire rapidement grimper la facture. De plus, il n’est pas toujours facile de réunir les fonds nécessaires pour mener à bout les différents travaux. Voici donc quelques conseils qui vous seront utiles pour financer vos travaux.

Définir les travaux à effectuer

Dans un premier temps, il est toujours nécessaire de définir les différents travaux que vous souhaitez entreprendre. C’est une étape importante, car c’est à partir de la définition des travaux que vous pouvez avancer vers les autres étapes. Vous pouvez ensuite choisir plus aisément le prêt immobilier qui convient dans votre situation, choisir de faire les travaux vous même ou faire appel à un artisan, lister les matériaux nécessaires, définir le temps nécessaire pour les travaux…

Il existe plusieurs types de rénovations qui peuvent être réalisés selon vos besoins. Il ne vous reste qu’à les définir. Souhaitez-vous effectuer de travaux pour l’amélioration des performances énergétiques ? Souhaitez-vous mettre aux normes votre isolation, chauffage, ventilation ou climatisation pour le gain énergétique et le respect de l’environnement ?

Des travaux de rénovations lourdes comme des travaux de maçonnerie, de plomberie, d’électricité sont-ils nécessaires ? Voulez-vous aménager les combles ou même installer une cuisine ? Ou encore, entreprendre des travaux extérieurs comme la rénovation de votre toiture ou le ravalement d’une façade ? Il faut savoir qu’il existe des financements pour chaque type de travaux.

Les prêts immobiliers pour les différentes rénovations

Après avoir bien défini vos projets de rénovations, il vous faut ensuite trouver le prêt immobilier qui vous convient. Si les travaux se rapportent à l’amélioration énergétique de votre maison, il est possible de faire appel aux aides de l’État comme l’éco-prêt zéro ou (éco-PTZ) ? Que vous soyez propriétaire ou bailleur, il vous sera possible d’en bénéficier. La maison doit obligatoirement avoir été construite avant le début de l’année 1990.

La maison doit également être votre résidence principale et doit le rester jusqu’au remboursement intégral du prêt (d’une période allant de 3 à 10 ans). Si vous comptez réaliser un bouquet de 3 travaux, il est de possible de prolonger le remboursement jusqu’à 15 ans. Concernant le montant de l’emprunt, il ne doit pas dépasser 30 000 euros.

Pour les autres travaux, vous pouvez souscrire au prêt amélioration habitat ou également appelé PAF. Il dépend de la CAF ou la Caisse d’Allocation Familiale dans le cadre de l’amélioration de l’habitat, que ce soit en terme de chauffage, de sanitaire, d’agrandissement, d’isolation… Le montant du prêt dépend du coût des travaux (généralement à hauteur de 80 % du montant total), mais ne peut pas dépasser 1 067,14 euros. Le remboursement s’étale sur une période de 3 ans, mais il vous sera possible de rembourser la totalité avant la fin des échéances.

Si vous comptez effectuer des travaux de petites envergures et réaliser vos travaux vous-même, il est aussi possible de demander auprès de votre banque un prêt à la consommation non affecté. Dans ce cas de figure, aucun facture ou devis ne vous sera demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *