Tout savoir sur le parquet flottant

Parquet flottant
Vous rénovez votre maison ou appartement? Vous désirez changer le revêtement de sol de votre demeure ? Il existe un vaste choix de revêtement de sol dont le parquet flottant qui possède quelques caractéristiques intéressantes en ce qui concerne notamment la pose.
Le parquet flottant est une alternative intéressante au parquet, car plus économique mais surtout bien plus simple à installer et à entretenir. Le parquet dit “flottant” fait référence au type de pose, à savoir la pose flottante. Il va être posé sur un revêtement de sol déjà existant, sans collage ni cloutage, simplement par un système d’emboîtage des lames les unes aux autres. S’il est plutôt facile à poser soi même, il y a malgré tout des erreurs à éviter, lors de la pose mais aussi par la suite pour son entretien.

Comment poser votre parquet ?

La pose d’un parquet flottant est très simple et économique.
Commencez par bien nettoyer et assécher votre sol initial. Installez ensuite votre plancher en clipsant les lattes entre elles. En clair, rien de bien sorcier !
Cependant, il y a quelques règles à respecter et quelques détails à vérifier afin d’entreprendre sa pose.
Dans un premier temps, vérifier la régularité de votre sol : un plancher flottant ne peut être installé que sur un sol parfaitement plat. Dans le cas contraire, les lattes s’abîmeront et se déformeront très rapidement.
Dans un second temps, il faut savoir que tous les parquets flottants ne sont pas compatibles avec un chauffage au sol. Mieux vaux bien vous renseigner au préalable, car un parquet trop épais empêchera la chaleur de passer, et un trop fin pourrait abîmer votre parquet sur le long terme.
Pour finir, cette option de revêtement n’est pas forcément une alternative intéressante pour toutes les pièces de la maison. En effet, il faut éviter de choisir ce type de sol pour une cuisine ou une entrée, où les sols sont souvent malmenés (chute d’huile, d’eau chaude, déchets, graviers etc…). De même, si vous souhaitez l’utiliser pour la chambre de bébé, il est primordiale de vérifier que le matériau est adapté et qu’il présente une étiquette de qualité de l’air A+.

Comment l’entretenir ?

L’entretien de votre plancher flottant est simple et rapide, mais doit se faire régulièrement pour garantir la pérennité de votre sol.
Pour dépoussiérer votre sol, vous pouvez utiliser tout simplement le balai ou l’aspirateur, comme pour tout autre revêtement de sol. Veillez à bien insister sur les jointures de lames, cible des poussières, cheveux et poils d’animaux.
Pour le nettoyer, vous pouvez passer la serpillère, mais à condition de bien l’essorer afin d’éviter de faire boire du l’eau à votre parquet, ce qui l’abîmerait et le déformerait.
Si votre sol est taché, agissez rapidement pour ne pas que la tâche s’imprègne, et optez pour du savon noir dilué dans de l’eau chaude pour le nettoyer en douceur. N’utilisez par contre pas de javel, sous peine de décolorer le sol.Le parquet flottant est économique, simple à installer et à entretenir. C’est l’alternative au parquet la plus adaptée pour les petits budgets. Pour trouver le parquet qu’il vous faut, rendez-vous sur Parqueteriefrancaise.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *